Feuilles de câpre de l’Île de Tinos 130 gr

7,50

Feuilles de câpres de l’ile de Tinos

Sans additifs

Une remise sur les frais de livraison s'applique pour les commandes de produits qui se conservent à température ambiante.

La livraison de produits congelés s'effectue séparément.

Rupture de stock

UGS : OPSON-0275 Catégorie :

Description

Découvrez l’un des trésors gastronomiques de Tinos : les feuilles câpres sauvages ! Ce condiment est surprenant par sa richesse en nutriments, en composés aux vertus antioxydantes, en vitamines et en fibres. Elles apportent des vitamines A, B2, B3 et B9, et K, et même un peu de vitamine E. Quant aux minéraux et oligo-éléments, on y trouve du cuivre, du calcium, du magnésium, du manganèse et du fer. Les câpres se distinguent par la présence de ces composés polyphénoliques, sous forme de rutine et de quercétine. Cette dernière a des propriétés antibactériennes, analgésiques, anti-inflammatoires et anticancéreuses reconnues par la médecine. Les câpres sont la plus grande source de quercétine. La quercétine est utilisée pour lutter contre les réactions allergiques. Selon une étude de l’Université de Palerme, les polyphénols des câpres jouent un rôle antioxydant. Pendant la digestion, ils empêchent l’oxydation des graisses animales et la formation de composés connus pour augmenter le risque de cancer. En cuisine, les câpres sont employés comme condiment pour relever le goût des plats ou des sauces et ajouter une note d’acidité et de sel. Il suffit de saupoudrer quelques câpres sur une pizza, d’en hacher quelques-unes dans un tartare de bœuf ou de veau ou de les ajouter à une sauce tomate avec des olives et du thon. Elles se marient aussi bien avec la viande qu’avec le poisson.